Le Haut Idéal

hautideal1
« Dans la vie, tout dépend pour l’homme du but qu’il s’est fixé, de ce qu’il veut obtenir, en un mot tout dépend de son idéal, car cet idéal ne reste pas inactif, il agit sur lui et produit des effets : il nettoie, ordonne, sculpte, harmonise. Tout dans la vie d’un être se façonne, se modèle et prend forme d’après son idéal. S’il n’est ni élevé ni noble, mais seulement terre à terre et matériel, tout ce que l’homme fait, sent et pense, se modèle d’après cet idéal et il ne doit pas s’étonner ensuite s’il lui manque quelque chose et s’il n’est pas heureux. Que cet idéal soit irréalisable, inaccessible ce n’est pas ce qui doit vous préoccuper ; vous devez vous préoccuper seulement de le rendre parfait, sublime, divin. Combien de temps il vous faudra pour le réaliser, cela n’a aucune importance. Le haut idéal est un être vivant, réel, puissant, qui a les moyens de nous nourrir et de nous abreuver pour l’éternité.

Un idéal possède une vertu magique : comme il est lié à nous, il nous apporte sans cesse de la région qui est la sienne des particules et des courants bénéfiques. Puisque nous l’avons formé, puisque nous pensons à lui et que nous l’aimons, il est toujours là pour nous faire bénéficier de ses richesses, et c’est ainsi qu’un jour nous trouvons dans notre vie les nouvelles conditions que cet idéal a préparées. Mais pour cela il faut que nous l’aimions, que nous pensions à lui, que nous le nourrissions et que, malgré son immensité et la distance qui nous sépare de lui, nous le bercions dans notre cœur et dans notre âme. Voilà la plus grande sagesse et la plus grande vérité ! »

BF307

« La meilleure solution la voici : ayez tout ce qui vous est nécessaire dans la vie, mais que votre idéal ne soit pas là. Votre idéal doit être tellement haut que vous ne puissiez même pas l’atteindre. C’est à ce moment-là que vous êtes dans le vrai : vous savez que même dans des milliers d’années vous ne pourrez pas réaliser cet idéal, mais vous l’aimez, vous l’imaginez, vous êtes avec lui, vous lui parlez, et c’est lui qui maintient en vous l’équilibre, c’est lui qui vous apporte la joie du Ciel, qui transforme tout ce qui est mauvais et qui un jour, fera de vous une divinité. Vous ne pouvez pas avoir une idée de toutes les merveilles que le haut idéal est capable de réaliser en vous. Il est comme un sculpteur qui vous modèle et vous façonne, et c’est là le degré supérieur de l’art : arriver à se peindre, à se sculpter, à se façonner soi-même, à écrire son propre livre. »

 

          Cliquer sur le lien