La loi des correspondances

nature2« …Chaque esprit qui vient s’incarner sur la terre possède des organes et des instruments qui correspondent à toutes les qualités et vertus qui sont en haut, dans le Ciel, et puisque c’est ainsi, tout est possible pour lui ; progressivement, bien sûr, mais s’il connaît les lois et les respecte, il peut entreprendre les plus grandes réalisations. Et quelles sont ces lois ? Supposez que vous ayez deux diapasons absolument identiques : si vous en faites vibrer un, vous remarquez que l’autre aussi, que vous n’avez pourtant pas touché, entre en vibration. On dit qu’il y a résonance. Tout le monde connaît ce phénomène, mais on ne s’arrête pas pour l’approfondir et comprendre qu’il se passe la même chose entre l’être et le cosmos. Si l’homme arrive à accorder son être physique et psychique aux vibrations de l’univers, il peut atteindre les puissances célestes pour faire un échange avec elles et recevoir ainsi de l’aide et du réconfort. Oui, c’est une façon de communiquer. Vous parlez et on vous entend : vous pouvez même provoquer certaines forces pour les faire venir jusqu’à vous et en bénéficier. Vous faites donc des échanges avec toutes les régions de l’univers que vous désirez, en sachant que c’est justement dans cet échange que Dieu a placé pour l’homme les plus grandes possibilités de perfectionnement. »

La loi d'affinité

“… Il existe une loi d’affinité d’après laquelle chaque élément, par ses vibrations, par sa quintessence, est en relation avec d’autres éléments de même nature qu’il est donc susceptible d’attirer. C’est ainsi que par vos pensées, vos sentiments, vous attirez les êtres, les éléments, les événements qui leur correspondent. Voilà: à cause de vos pensées et de vos sentiments vous pouvez être broyé, et à cause de vos pensées et de vos sentiments vous pouvez devenir le roi du monde. C’est simple, c’est clair…”

Les lois de la nature et les lois morales

nature1« Il y a des lois physiques qui régissent notre organisme et qui régissent aussi la nature elle-même, les humains ne les respectent peut-être pas, mais ils admettent au moins leur existence, ce qui n’est pas le cas pour les lois morales. Rares sont ceux qui acceptent aujourd’hui de les reconnaître ; et même s’il reste encore une petite croyance dans la valeur d’un certain ordre des choses, la majorité des écrivains, des philosophes, des artistes, des savants émettent des théories, écrivent des livres, créent des œuvres qui ne visent qu’à balayer ce reste de croyance. C’est à ces lois morales justement que je veux en venir, car sans la reconnaissance de ces lois, il manque quelque chose dans le savoir humain, quelque chose d’essentiel… Même si on ignore les lois morales, quand on commence à les transgresser dans son comportement, on est obligé d’en supporter les conséquences plus ou moins graves ; et c’est alors qu’on s’aperçoit que ce domaine moral a aussi des lois, mais beaucoup plus subtiles que les lois physiques, car elles ne sont pas inscrites seulement dans l’organisme, mais dans l’âme et l’esprit de l’homme. Celui qui ne les respecte pas se voit reprocher par les autres d’être égoïste et personnel ; il se sent bientôt privé de soutien et d’amitié et, quelle que soit la transgression qu’il a commise, il doit payer. Comment ? De toutes sortes de manières : par des remords, des souffrances, des regrets, des déceptions, des amertumes et peut-être aussi par de l’argent. Vous pouvez observer cela dans n’importe quel domaine. Tout se tient, tout est lié : le monde moral est régi par des lois immuables et irréductibles qu’il faut connaître. »

La loi d'enregistrement

«… Tout s’enregistre. La connaissance de cette loi peut suffire à vous faire comprendre que vous devez être très attentifs à ne pas vous laisser aller. Car toutes les mauvaises pensées qui viennent dans votre tête et s’en vont, laissent en réalité en vous des empreintes qui resteront pour l’éternité. D’autant plus qu’une fois imprimés, les clichés ont tendance à se répéter sans cesse. Jusqu’à l’infini. Je vous ai très souvent parlé à ce sujet, en vous expliquant comment vous pouviez imprimer de nouveaux clichés afin que toutes ces habitudes déplorables que vous avez contractées dans le passé finissent par vous quitter. Si vous ne faites rien pour les remplacer, elles se répéteront à chacune de vos réincarnations. Si vous ne faites rien, il n’y a aucune raison pour que vos défauts ne réapparaissent pas exactement les mêmes. Les bonnes qualités, il faut les garder, il faut les renforcer, même les perfectionner, parce que ce qui est bon peut toujours être meilleur ; mais il faut remédier aux défectuosités. Puisque tout s’enregistre, il faut essayer d’enregistrer ce qui existe de meilleur. Vous verrez, si vous commencez ce travail, vous serez tellement pris, occupé, inspiré que vous y trouverez une source de joie inépuisable. »

La loi de justice et la loi d'amour

loiamour

 

« Celui qui est véritablement habité par la lumière et la force de l’esprit est capable de surmonter cette haine qui s’empare ordinairement du cœur des hommes et des femmes injustement persécutés. Au milieu de ses souffrances, il se dit : « La conduite de mes ennemis révèle qu’ils sont privés de tout ce qui fait la richesse de la vie spirituelle ! Et même si je suis leur victime, ils ne sont pas les plus forts, car ils ne peuvent rien contre cette partie de moi qui se nourrit tous les jours de vérité, de beauté. » C’est ainsi qu’il obtient ce qu’il n’aurait jamais pu obtenir par un autre moyen : cette liberté intérieure qui lui donne le pouvoir de pardonner à ses ennemis. »